Vaulx
solidaire

Une ville qui investit dans sa jeunesse

Notre ville est particulièrement jeune et familiale (âge médian à Vaulx-en-Velin : 29 ans) avec de très nombreux enfants scolarisés de la maternelle au lycée. La Municipalité actuelle a malheureusement eu peu d’ambition en la matière : une seule école achevée sur le mandat et qui n’est pas à taille humaine, des rénovations insuffisantes, une baisse de la qualité des activités périscolaires devenues payantes alors que c’est aujourd’hui de la garderie 3 jours sur 4, l’abandon du projet de Centre Aquatique et la réhabilitation tardive de la Piscine Jean-Gelet qui ne répond plus aux besoins des enfants vaudais (un seul bassin). Il est temps de se doter d’un projet éducatif ambitieux pour notre ville qui favorise la réussite de tous nos enfants.

Une ville solidaire, qui investit à nouveau dans le sport et la culture

Le sport et la culture ont été les grands oubliés de ce mandat. À l’absence d’investissement dans le sport et de projet culturel cohérent, nous répondons par la construction d’une ambition nouvelle qui place les activités sportives et culturelles pour toutes les habitantes et tous les habitants au coeur de notre projet municipal. Réinvestir dans les structures sportives et développer un projet culturel ambitieux sont aujourd’hui indispensables.

Découvrez
nos engagements

Une ville qui investit dans sa jeunesse​

#9 Favoriser la réussite et l’épanouissement de nos enfants

40. Lancer des Assises de la réussite éducative pour élaborer un Nouveau Projet Educatif du Territoire qui fasse vraiment le lien entre la Mairie, les associations et les enseignants : tous les acteurs du territoire doivent se mettre en lien et tirer dans le même sens pour la réussite de nos enfants.

41. Repenser nos prochaines écoles autour du bien-être de nos enfants : chaque enfant de Vaulx-en-Velin a droit à des écoles à taille humaine.

42. Rénover les nombreuses écoles laissées pour compte et les végétaliser (notamment Courcelles, Vilar, Gagarine, Lorca, King, Gagarine, Makarenko, Frank, France).

43. Proposer un nouveau périscolaire gratuit et de qualité identique dans tous les quartiers avec plusieurs activités pédagogiques au lieu d’une seule aujourd’hui. Nos enfants méritent mieux que de la garderie 3 jours sur 4. Place au 21ème siècle avec :

• Des apprentissages sur les enjeux environnementaux pour former les écocitoyens de demain ;
• Des initiations artistiques et culturelles avec la découverte d’instruments de musique en primaire en lien avec l’École des Arts ;
• Des sorties culturelles plus nombreuses dans les musées de la métropole et dans les lieux historiques de la ville (Château, Usine Tase, etc.)
• Des apprentissages de langues avec un appui sur l’anglais pour bien préparer l’entrée en collège ;
• Des découvertes du sport avec le soutien des clubs sportifs.

#10 Agir dès les premiers pas

44. Augmenter le nombre de places en crèche et soutenir l’offre d’assistantes maternelles pour satisfaire la demande grandissante.

45. Travailler sur la parentalité en développant des rencontres d’écoute et d’entraide en lien avec les écoles.

46. Développer des activités municipales d’éveil pour les tout-petits le mercredi matin autour du jeu et d’activités motrices.

#11 Accompagner l’émancipation des jeunes

47. Développer les bourses à la mobilité (aide à l’achat d’un vélo, aide au permis de conduire, etc.) pour les jeunes faisant du bénévolat dans le monde associatif.

48. Développer une offre adaptée d’activités culturelles et sportives à destination des jeunes en s’appuyant sur une vaste consultation des jeunes et de leurs familles.

49. Favoriser la recherche de stages par la mise en place d’une action volontariste auprès des entreprises vaudaises.

Une ville solidaire, qui investit à nouveau
dans le sport et la culture​

#12 Une ville du Sport pour tous et partout

50. Investir dans le sport pour tous avec la construction de 2 complexes sportifs polyvalents (un au Sud et un au Nord) et adaptés à la pratique de nombreux sports et abandonner le projet d’un pétanquodrome couvert au profit d’un véritable gymnase au village utile à toutes les Vaudaises et tous les Vaudais.

51. Réaliser l’agrandissement de la Piscine Jean-Gelet avec la création d’un bassin supplémentaire pour permettre à nos enfants de retrouver un cycle de 4 ans d’apprentissage de la natation de la dernière année de maternelle au CE2. Favoriser le développement des activités pour les collégiens, les lycéens, les séniors et élargir les créneaux d’ouverture au public.

52. Mettre en place des critères vraiment transparents pour l’attribution des  subventions aux clubs sportifs grâce à une commission participative de représentants du monde sportif.

53. Construire une extension du Palais des Sports avec un accueil tourné vers la place de la Nation, la mise en place de nouvelles salles de sports et un espace dédié à l’éveil corporel des tout-petits.

54. Élargir aux bénévoles engagés le bénéfice des coupons sports qui accordent une réduction sur l’adhésion aux clubs sportifs.

55. Organiser une grande fête familiale « à Vaulx Vélo » autour de la pratique du vélo en famille une fois par an.

56. Développer des terrains de sport de proximité en accès libre.

#13 Une ville de la Culture avec tous

57. Mettre en place un Plan Lecture ambitieux pour apporter les livres et la lecture de manière ludique et pédagogique au plus près des habitants. Au lieu d’attendre que chacun vienne aux livres, amenons les livres à chacun.

58. Transformer la future médiathèque en Maison Vaudaise des Arts et de la Culture pour initier, renforcer et magnifier la pratique artistique de chacun et susciter le désir de culture en développant l’initiation à toutes les formes d’expressions artistiques.

59. Développer une programmation théâtrale spécifique pour les enfants, particulièrement pendant les vacances scolaires au Centre Charlie-Chaplin.

60. Favoriser la rencontre culturelle en multipliant les activités et événements artistiques « hors les murs » dans l’espace public.

61. Réaliser une extension du Centre Culturel Charlie-Chaplin : une nouvelle salle permettra de favoriser la diversification des activités culturelles et artistiques.

62. Expérimenter le dispositif 1% Arts de la Rue : 1 % du budget des travaux publics de rénovation urbaine accompagnera les habitants pendant la durée des travaux, notamment au Mas-du-Taureau.

Une ville accessible et intergénérationnelle​

#14 Une ville accessible

63. Construire une charte « Ville-Handicap », soutenir les associations ayant des actions sur le handicap en leur mettant à disposition des locaux et créer un Conseil Vaudais pour l’Accessibilité Universelle (CVAU).

64. Sensibiliser les acteurs locaux par l’organisation d’activités mixtes entre personnes dites valides et personnes en situation de handicap.

65. Améliorer l’exemplarité de la Ville en tant qu’employeur de travailleurs en situation de handicap.

66. Offrir une perspective de répit aux parents par des temps d’accueil de loisirs encadrés par des animateurs formés au handicap.

67. Développer l’accueil en langue des signes : toute personne s’exprimant en langue des signes française doit pouvoir être comprise et accompagnée.

#15 Veiller au bien-être de nos aînés

68. Assurer le développement d’activités adaptées pour nos aînés et développer les formations pour briser la fracture numérique.

69. Soutenir les projets d’habitat partagé notamment pour nos aînés, les personnes isolées ou en situation de handicap.

70. Favoriser les conditions du maintien à domicile des aînés par le développement de l’aide à domicile (repas, petits travaux, courses, etc.).

71. Mettre en place une plateforme du bénévolat destinée à encourager nos aînés à transmettre leurs savoir-faire (gestes éco-responsables, soutien scolaire, accompagnement à la recherche d’emploi…).

72. Installer de nombreux bancs publics et des fauteuils urbains à l’abord des zones commerçantes et le long des trames vertes (à commencer par la promenade Lénine).

73. Proposer un repas bio et une option végétarienne quotidienne pour le service « portage de repas » à domicile de nos aînés.

74. Rompre l’isolement des aînés en leur proposant un partenariat avec la SPA pour devenir famille d’accueil. Accueillir un animal de compagnie permet de lutter contre la solitude.

#16 Pour l’égalité, lutter contre toutes les discriminations, les racismes et l’antisémitisme

75. Lutter contre toutes les formes de discrimination, qu’elles soient
fondées sur la religion ou la croyance, le handicap, l’âge, le sexe, le genre ou l’orientation sexuelle (LGBTQI+) et veiller au respect du principe de laïcité au sein de la commune. L’égalité demande l’exemplarité et nous ouvrirons donc des formations à tous les agents municipaux et tous les Vaudais volontaires.

76. Lutter contre le harcèlement en favorisant la parole et en portant une attention particulière au harcèlement scolaire et au harcèlement de rue afin de s’assurer que les lieux publics soient vraiment ouverts à tous. Les clubs sportifs seront impliqués dans un véritable Plan Municipal de Prévention et de Lutte contre le Harcèlement, notamment le harcèlement sexuel et les discriminations contre les personnes LGBTQI+.

77. Renforcer la lutte contre les violences faites aux femmes en verbalisant l’outrage sexiste sur l’espace public et en développant la formation du grand public aux « gestes qui sauvent les femmes ».

78. Proposer une Journée du Matrimoine pour montrer l’importance des femmes dans l’histoire de notre ville.